Description

L’ophrys abeille se reconnaît à son labelle très bombé dont l’appendice est rabattu en arrière. Ses sépales sont blancs ou roses, les pétales étant très courts. Cette plante s’auto-féconde très fréquemment, ce qui semble être à l’origine de l’apparition de nombreuses formes particulières.

Famille : Orchidacées

Nom scientifique : Ophrys apifera

Tiges et feuilles

La tige est dressée, simple, cylindrique, poilue. Les grandes feuilles alternes, larges, à stries longitudinales sont embrassantes, lancéolées et poilues.

Fleurs

La fleur terminale sans éperon, pédonculée à 2 sépales verticaux et 2 pétales horizontaux en croix de couleur violacée et d'un labelle central en sabot de couleur jaune.

:

Organes reproducteurs

Inflorescence : épi

Répartition des sexes : hermaphrodite

Type de pollinisation : Si la fécondation croisée par les insectes n'a pas eu lieu, l'Ophrys apifera a recours à l'autofécondation. On peut observer un basculement précoce des pollinies sur le stigmate.

Période de floraison : De mai ou avril à juillet selon les sous-espèces.

Type de fruits : capsule

C'est un champignon qui va induire la germination en apportant l'eau et les sels minéraux et sucre.

Mode de dissémination : anémochore

Habitat

Cette espèce se rencontre en pleine lumière ou à mi-ombre, sur sols surtout calcaires, dans les pelouses, les garrigues, les broussailles, les bois clairs, les prés ras, rocailles, talus, dunes, au bord des routes également.

Retour