Description :

Le Tircis est un papillon de taille moyenne, ornementé de taches claires sur un fond brun sombre. Ces taches sont de couleur orange Une série d'ocelles noirs  dans la ligne orange du dessus des ailes postérieures. Le dessous de l'aile antérieure laisse apparaitre un ocelle noir pupillé de blanc.

Les ailes ont une envergure de 40 à 45 mm.                

Nom latin : Pararge aegeria

Habitat:

Le Tircis est l'espèce des lisières par excellence. Il fréquente les parcs et les

espaces boisés dans lesquels il aime se poser à l'ombre. Papillon discret il est

assez commun dans le département.

Période d’observation :

Il est observable d'avril à octobre. Certains adultes ayant hiverner peuvent ressortir en hiver.

Biologie :

Alimentation

Reproduction

Les œufs sont pondus un à un sur les feuilles de Pâturins et peut-être quelques autres Graminées.

La chenille est observable de mai à mars.

Retour

Description : il ressemble à une guêpe avec une seule bande jaune sur l’abdomen

Nom scientifique : Tenthredo temula L

Ordre : Hyménoptères

Habitat : Haies, prairies .

Période d’observation : mai,juin,juillet

Biologie 

- Alimentation , elle se nourrit de petits insectes, recherche également le  pollen et nectar des fleurs .Les larves sont phytophages

Morphologie

- Ailes : elles sont fumées et nervurées de brun

- Taille : 10 à 13 mm

- Le thorax : couleur

- Reproduction

 - l’abdomen : couleur jaune et noir

Retour

 

 

Description

Il mesure moins d’un centimètre, son corps est très allongé et à sa tête grosse et globuleuse.les  tâches noires à l’extrémité de l’abdomen s’apparentent aux tâches d’encre à l’extrémité d’un porte-plume. Le corps est très étroit, et d’aspect brillant. Le thorax est brun foncé, avec de chaque coté une bande jaune.

L’abdomen est rayé jaune et noir, avec sur les derniers segments de petites tâches noires. Les pattes sont jaunes, de même que les antennes. Les ailes sont un petit peu plus courtes que l’abdomen.

Nom latin :

Sphaerophoria scripta

Régime alimentaire

Les adultes se nourrissent sur les fleurs, ils butinent et sont de très bons pollinisateurs. Les larves sont, comme souvent chez les Syprhidés, des consommateurs de pucerons .

Habitat

Il fréquente les prairies, les friches, les parcs et les jardins, y compris en zone urbaine. Il apprécie les fleurs composées , jaunes ou blanches.

Hibernation

La  période  de  vol  se  situe  entre  avril  et  début  novembre. L’hibernation  se  fait  à  l’état  de  pupe  de  façon majoritaire au niveau de la zone racinaire des plantes herbacées.

Reproduction

Il y a un important dimorphisme sexuel : le mâle a l’abdomen allongé et arrondi à son extrémité et porte le dessin d’une plume « sergent-major » tandis que celui de la femelle est plus court et pointu.  

La larve est de petite taille , verte et ressemble à un asticot..

Retour

 

 

Description

Le téléphore fauve est un coléoptère roux avec des antennes, des yeux et le bout des élytres noirs. Les tarses sont larges et foncés. Il mesure 7 à 10 mm de long. 

Distribution

C'est une espèce très commune en Europe, visible de mai à juillet.

Habitat

Il  se rencontre à la lisière des bois, dans les jardins et les prairies. On peut observer de nombreux adultes, souvent en train de s'accoupler sur les ombellifères le long des chemins pendant l'été. Espèce présente en grand nombre dans les vergers de pêchers sur les fruits.

Alimentation

Il se nourrit de pollen et petits insectes. Ils visitent souvent les fleurs, bien que carnivores car ils se nourrissent probablement d'autres espèces floricoles..

Cycle de vie

La femelle pond ses œufs à la surface du sol. Les larves, velues, habitent à terre et se nourrissent d'escargots et de petits insectes. Elles hivernent à terre, sous les pierres ou les feuilles mortes. La nymphose a lieu au printemps.

Retour

 

Description

Il mesure de 8 à 12 mm. Son front est peu saillant. La marge postérieure de l'aile est renforcée par des plaques chitineuses microscopiques. Ses œufs sont pondus dans des colonies de pucerons. Les larves qui en émergent se nourrissent alors uniquement de ces insectes. Les adultes, quant à eux se nourrissent de nectar et de miellat.

Biologie

Ces mouches imitent souvent les formes et les couleurs vives de certaines espèces d'hyménoptères. On les rencontre souvent dans les jardins en été sur les fleurs, principalement les ombellifères, recherchant le nectar dont elles se nourrissent et contribuant ainsi à leur pollinisation. Les larves se nourrissent de déchets, de bulbes de fleurs, de pucerons ou de larves d'autres insectes selon les espèces.

On le confond souvent avec les guêpes, mais le syrphe est inoffensif. Son seul moyen de défense, est son extraordinaire rapidité, qui lui permet de s'éclipser en moins d'une seconde.

Pollinisateur

Léger comme des plumes, ils plongent tour à tour sur cette fleur de coquelicot aux attraits incomparables, mêlés de couleurs et senteurs sucrés.

Ce retour au premier plan nous rassure sur l'état de la biodiversité, tout peut-être sauvé, mais les équilibres sont fragiles, la zone d'observation est naturelle, sauvage et sans traitements !!!!

Accueil dans le jardin

Evitez d’utiliser tous traitements insecticides auxquels les syrphes sont sensibles.

Retour