Description : elle est  de couleur générale brune. Leur bouche possède une sorte de longue trompe rigide, le rostre qui sert à prélever la sève des végétaux

Nom scientifique : Lyriste plejebus L

Ordre : hémiptères

Habitat : guarrigue, pins parasols, chênes, cyprès.

Période d’observation : juin, juillet

Chant : il s’appelle stridulation. Le mâle cigale fait vibrer son abdomen dont le ventre pratiquement vide amplifie le son comme une caisse de résonance

Biologie 

- Alimentation : les cigales se nourrissent de la sève d'arbres ou d'arbustes, qu'elles prélèvent à l'aide de leur rostre situé sous la tête.

Cycle de vie

Chaque femelle pond jusqu'à 400 œufs dans des brindilles de toutes sortes. Elle dispose pour cela d'une tarière, sorte d’aiguille creuse – comme une seringue – destinée à pondre ou à injecter sa descendance à l'intérieur de rameaux divers.

À la fin de l'été ou à l'automne les œufs donnent des larves qui vont s'enfouir dans le sol, pour plusieurs années en général.

Période larvaire

Pendant la période larvaire souterraine, qui dure de 10 mois à plusieurs années, la nutrition se fait sur des racines. Les pattes avant sont munies d'une structure fouisseuse qui lui permet de creuser des galeries.

La larve de la cigale, après plusieurs années passée sous terre, grimpe sur un support et s'y fixe solidement.


C’est alors de commence sa dernière mue, dite ʺmue imaginaleʺ, la cigale se transforme en un insecte parfait, ʺl’imagoʺ

Morphologie

- Longueur : 3 à 5 cm

- Couleur : brunâtre

Retour