Description : Il peut mesurer de 10 à 20 m, sa silhouette est très étroite, il appartient au groupe des gymnospermes

Famille : Cupressacées

Nom scientifique : Cupressus sempervirens L

Écorce : l’écorce est lisse et teintée de rouge.

Feuilles : elles sont persistantes et possèdent des écailles vert foncé.

Fleurs : elles sont nombreuses ,petites et sont visibles en grappes retombantes de quelques centimètres de longueur.La couleur est  ocre brun pour les fleurs mâles ,vert pour les fleurs femelles

Organes reproducteurs 

Type d'inflorescence : cônes

Répartition des sexes : monoïque 

Type de pollinisation : anémogame

Période de floraison : mars

Type de fruit : les cônes globuleux sont verts puis bruns et s’ouvrent à maturité.

Mode de dissémination : barochore

Habitat : parcs et jardins

Observations :

Ce conifère abrite de nombreux oiseaux, pigeon ramier,chardonneret, verdier,merle et moineaux.Il est remarquable d'utiliser le terme cohabitation car elle existe bien , avec une hiérarchie collectivement acceptée ! Le couvert est sécurisant et offre un poste d'observation très convoité.Le geai ,prédateur des oisillons,est très vite repéré ,une alerte est donnée par les résidents.Les moineaux émettent un chuchetement d'alerte, le merle se met à voler au-dessus de lui, puis le pousse vers la sortie,tout un langage propre aux espèces !

Le verbe et la poésie : ma silhouette élancée attire le regard de la gent ailée, elle m’observe, me toise, m’examine, me découvre, m’ausculte, me sonde et m‘adopte ! Mes branches fines, douces et fragiles accueillent librement son arrivée dans un mouvement pendulaire, tel un trapèze oscillant autour de son point d’équilibre. C’est l’instant éphémère pour se glisser et traverser l’épais feuillage persistant aux écailles vert foncé, avec la nichée en toile de fond !   ( l'auteur du cyprès).

Retour