Identification – Morphologie :

L'adulte a la face rouge écarlate, entouré de blanc et de noir, le dos et les flancs bruns, la queue noire avec des taches blanches et le croupion blanc. Le plumage de ses ailes est noir rayé d'une large bande d'un jaune vif.

Nom scientifique : L

Ordre : Passériformes

Famille : Fringillidés

Habitat : Vergers, jardins, parcs, régions cultivées et limites de villes avec des arbres fruitiers. Il recherche les chardons en automne et en hiver dans les friches et au bord des routes.


Comportement : Il est assez gracieux, très sociable et son vol est onduleux et dansant, mais très inconstant.Pendant la saison de la nidification, il se perche principalement à la cime des arbres. Son bec aigu lui permet de se nourrir au cœur même des chardons. Ils se nourrissent en voltigeant d'une plante à l'autre, souvent suspendus tête en bas pour extraire les graines.

Chant : son chant est un gazouillis fluide et répété .Il possède un répertoire riche et mélodieux qu'on peut apprécier notamment en période d'accouplement.


Les  fruits du lilas d'Italie sont des drupes suspendues sur l'arbre tout l'hiver , leur noyau contient quatre petites graines ressemblant à des grains de riz noir, très recherchés par les chardonnerets.

Nourriture : il est exclusivement granivore et particulièrement les graines de chardons et de bardanes. Il se nourrit aussi de graines de bouleaux et d'aulnes.

Nidification : au printemps, la saison des nids commence et le chardonneret se fait très discret. Rares sont les prédateurs qui remarquent le nid construit par la femelle car elle le camoufle habilement. Elle recouvre les parois extérieures du nid avec des brindilles, des fines herbes , l'intérieur est garni de duvets végétaux ,plumes, lichens et mousse. Il niche dans les arbres, souvent en bout de branche et parfois dans les haies , dans les pruniers, pêchers, pommiers ou les cerisiers.

Reproduction :

- période de nidification : printemps
- nombre de couvaisons : 2 à 3 par an
- nombre d'œufs : 4 à 6 par couvée
- incubation : 13 à 15 jours

Données biométriques

- longueur :  12 à 15 cm

- envergure : 20 à 25 cm

- poids : 10 à 15 g

- longévité : 12 à 15 ans

Protection :

Migrateur

- vitesse de vol : Les oiseaux volent à une vitesse moyenne de 30 km/heure

- départ : septembre

- retour : mars

Statut de conservation :VU

Les populations de Chardonnerets sont protégées par l’Arrêté du 29 octobre 2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection (JORF n°0282 du 5 décembre 2009)

Menaces

Vers la fin du 20ème siècle, le chardonneret a décliné à cause de l'usage excessif des pesticides, réduisant les mauvaises herbes dont il consomme les graines, et par le fait qu'il était un oiseau d'ornement, capturé pour vivre en cage.
L’espèce est protégée en France sur tout le territoire. A ce titre, il est donc interdit de le chasser, le tuer ou le capturer.  

Retour