Identification – Morphologie : c’est un petit mammifère carnivore qui vit la nuit, qui fait preuve d’une très grande agilité mais qui est affublé d’une mauvaise réputation.

En effet, cet animal s'ingénie à vivre près de nous, bien qu'on ne s'en aperçoive pas. C'est un habitué de nos greniers et remises, faisant ripaille de tous rongeurs et autres œufs d'oiseaux. La fouine est ainsi faite : elle adore vivre dans l'entourage de l'homme car elle apprécie ses ressources alimentaires.

Nom scientifique : Martes foina

Ordre : Carnivores

Famille : Mustélinés

Comportement : elles sont solitaires, comme la plupart des autres espèces de martres. Elles évitent leurs congénères en dehors des périodes de reproduction. Très territoriales, elles marquent leur territoire avec des secrétions et le défendent au moins contre d'autres fouines de même sexe.

Alimentation : elle est opportuniste et se nourrit de petits mammifères, de fruits, d'oiseaux et d’œufs.

Habitat : elle occupe des milieux très variés, spécialement à la campagne (bois et vergers) mais, bien entendu aussi à proximité des habitations et jusque dans les villes.

Longévité :  5 et 10 ans

Reproduction : la femelle met bas une fois par an, en mars ou avril et la portée compte de deux à cinq petits qui naissent aveugles et nus. Ils sont sevrés après deux mois et deviennent indépendants à l'automne.

Espèce indigène nuisible

Statut de conservation : LC

Réflexions :

Aristote, philosophe grec de l’Antiquité, lui consacre une brève description dans l’Histoire des animaux.

 La Fouine est, pour la taille, comparable à un tout petit chien de Mélité (Tout petit chien de compagnie antique) Pour son pelage, son aspect général, la couleur blanche de la bavette et la méchanceté de son caractère, elle ressemble à la Belette.

Retour