Identification – Morphologie : c’est un mammifère trapu d'assez grande taille, dont le corps recouvert d'une épaisse fourrure imperméable, est terminé par une queue cylindrique qui s'effile à son extrémité. Il est originaire d'Amérique du Sud et a été introduit en Europe au XIXe siècle pour l'exploitation de sa fourrure. Tous les individus présents en Europe proviennent d'évasions ou de lâchers volontaires.

La couleur du pelage varie du gris clair au marron avec des nuances brunes sous les oreilles, les joues et sur la poitrine.

Les pattes antérieures sont munies de longues griffes servant à creuser et à tenir les aliments, tandis que les pattes postérieures palmées sont destinées à la propulsion dans l'eau.

Nom scientifique : Myocastor coypus L

Ordre : Rongeurs

Famille : Myocastoridés

Comportement : Il est parfaitement adapté à la vie aquatique. Il creuse des terriers de plusieurs mètres de long dans les berges. Ses mœurs sont essentiellement nocturnes mais il possède une activité diurne non négligeable. Il utilise toujours les mêmes accès pour sortir de l'eau et aller sur nourrir sur terre. Il est sédentaire dont le territoire se limite à quelques centaines de mètres carrés.

Alimentation : c’est un rongeur herbivore, son régime est constitué de céréales, de racines, d'herbes, de glands.

Habitat : Il vit les milieux aquatiques d'eau douce et tous les réseaux hydrauliques constituant son nouvel habitat, fossés et canaux.
Il creuse un terrier de plusieurs mètres le long des berges qui possède en général plusieurs entrées, dont une subaquatique

Longévité :  10 ans

Reproduction : Il atteint sa maturité sexuelle vers six mois,les mâles sont actifs sexuellement toute l'année. La femelle a deux ou trois portées par an de cinq ou sept petits en moyenne.

Espèce indigène nuisible

Statut de conservation : LC

Empreintes

 

Retour