Description : c'est un petit arbuste de 1 à 2 mètres de haut qui participe au développement de la haie.

Famille : Rosacées

Nom scientifique : Chaenomeles japonica L

Écorce : le tronc est court et noueux. Il se divise en plusieurs branches chargées de rameaux qui s'inclinent et s'étendent plus qu'ils ne s'élèvent. Avec l'âge son écorce se détache successivement et tombe par morceaux.

 Feuilles           

Elles sont étroites, vert luisant ,leurs bords sont finement dentés ou crénelés. Elles se colorent de jaune d’or lavé parfois de pourpre à l’automne. Elles sont alternes,simples, de 6 à 11 cm de long, à bord pubescent.

Fleurs : 

Elles présentent une corolle simple ou double, de 3 à 5 cm de diamètre, dotée de 5 pétales arrondis et éclairée par un grand bouquet d’étamines jaunes. Les teintes varient du rouge vif, au blanc en passant par différentes nuances de rose ou de saumon. Dès la fin de l’hiver, de mars jusqu’en mai, les corolles très mellifères constellent le bois nu jusqu’à la venue du feuillage.

Elles éclosent à la fin de l'hiver (en février - mars ) et sont produites sur les tiges de l'année précédente avant la formation du feuillage. Elles sont blanches ou rosées et groupées par deux à cinq et leur pédoncule est si court qu'elles semblent sortir directement de la branche.

:

Organes reproducteurs :

Type d'inflorescence : fleurs solitaires.

Répartition des sexes : hermaphrodite

Type de pollinisation : entomogame

Période de floraison : février-mars

Type de fruits: le coing est cotonneux en surface et devient jaune à maturité.

Mode de dissémination : barochore

Habitat : cet arbre se plaît dans les lieux frais et humides, dans les coteaux.

Arbuste mellifère :  les dernières gelées ont roussi les pétales du cognassier du Japon et endommagé les organes reproducteurs, pistils et étamines. Les abeilles  sont à la recherche du nectar, mais en vain !.Les miellées seront perturbées  et vont alourdir la tâche des ouvrières en quête de provende. La météo semble accueillir le printemps avec plus de mansuétude avec des productions florales encourageantes. La nature se réveille  et est au rendez-vous pour panser ses cicatrices et colorer ce nouveau changement de saison qui se profile.

Indigénat : néophyte

Retour