Identification – Morphologie : c'est un oiseau au dessus bleu-noir avec des reflets métalliques qui contrastent avec le dessous blanchâtre lavé de roux. Elle a une silhouette élégante et fuselée avec une queue fourchue très échancrée .

Nom scientifique : Hirundo rustica L

Ordre : Passériformes

Famille : Hirundinidés

Habitat : elle est commensale de l'homme. La présence de zones de chasse est primordiale dans l'installation des couples tels que pâturages, prairies, marais, étangs, cours d'eau, parcs et jardins qui sont propices à la présence d'insectes.

Comportement : elles se réunissent par centaines avant leur départ.

Vol : elle accomplit de véritables acrobaties, capables de virer très rapidement, monter, descendre, raser le sol, glisser à la surface de l'eau .
La vitesse de vol d'une hirondelle est de 60 km/h, mais en chasse, elle peut atteindre les 100 km/h.

Chant : gazouillis

Nourriture : elle chasse les insectes dans l'espace, soit en décrivant des cercles soit en rasant la terre. 

Nidification : elle choisit en priorité les étables, écuries et diverses granges pour bâtir son nid, l'idéal étant que le plafond comporte des solives.
Le nid a la forme d'une moitié de coupe d'environ d’une dizaine de centimètres de diamètre. Il est construit par les deux parents avec des brindilles sèches cimentées par de la boue.
Reproduction :

- période de nidification : avril,mai,juin
- nombre de couvaisons : 1 à 2 par an
- nombre d'œufs : 3 à 6
- incubation : 15 à 18 j.

Données biométriques :

- longueur : 17 à 21 cm
- envergure : 32 à 34 cm
- poids : 15 à 20 g.
- longévité : 4 à 8 ans

Migrateur

- vitesse de vol : Les oiseaux volent à une vitesse comprise entre 60  et 80 km/heure

- départ : début septembre

- retour : dès le mois de mars

Protection : 

Les populations d’hirondelles sont protégées par l’Arrêté du 29 octobre 2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection (JORF n°0282 du 5 décembre 2009)

Menaces : l’utilisation  de pesticides dans les champs et la disparition de ses sites

de nidification sont des facteurs du déclin des populations.

Statut de conservation : LC

Retour