Identification – Morphologie : c’est un oiseau noir et blanc à longue queue. L'adulte a la tête, la poitrine, le dos et le bas-ventre noirs. Les ailes et la queue présentent un plumage iridescent bleu-vert métallique. Le bec puissant est noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirs.

Nom scientifique : Pica pica L

Ordre : Passériformes

Famille : Corvidés

Habitat : elle vit dans les zones agricoles, les bosquets, les zones ouvertes ou légèrement boisées, les prairies, les parcs et les jardins, même en ville.

Comportements : elle se nourrit habituellement sur le sol, cherchant des insectes. La pie bavarde nidifie généralement en solitaire, mais on peut aussi la trouver en petites colonies lâches. Elle est grégaire en dehors de la période de reproduction.

Elle présente, comme tous les corvidés, un intérêt éthologique manifeste en raison d'importantes facultés d'apprentissage et d'adaptation.

Vol : il est direct avec de lents mais fermes battements d'ailes. Son vol est plus faible que celui des autres corvidés à cause de la longueur de sa queue.

Chant : succession rapide de plusieus4 à 8 notes sèches "tcha cha cha cha cha chak".

Nourriture : elle est omnivore, consomme des insectes , des graines, des baies, mange  des détritus, des œufs et des oisillons.

Impacts en termes de prédation : en milieu rural, la croissance des populations de corvidés contribue au déclin des oiseaux. Les ravages dans les nids de passereaux inféodés à ces milieux naturels sont très importants.

Nidification : les deux adultes construisent le nid en cinq à six semaines. Le nid est une coupe de boue tapissée d'herbes, radicelles et poils, à l'intérieur d'une grande et volumineuse structure, faite de solides brindilles de bois, parfois épineuses et surmonté d’un toit infranchissable

Reproduction :

- période de nidification : mai,juin
- nombre de couvaisons : 1 par an
- nombre d'œufs : 4 à 6
- incubation : 16 à 20 j.

Données biométriques :

- longueur : 40 à 50 cm
- envergure : 50 à 60 cm
- poids : 200 à 250 g.
- longévité : 15 à 18 ans

Vie sociale : sédentaire

Statut particulier : nuisible

Statut de conservation : LC

Observations :

Sa présence ne passe pas inaperçue. Elle saute d’un perchoir à l’autre mais.ne joue pas .Elle épie les allées et venues d’un couple de merles. Tout à coup, elle fonce sur les parents pour les éloigner du nid où les oisillons attendent leur becquée.

C’est le moment pour le couple de passer à l’attaque pour repousser le prédateur.

Leurs cris répétés troublent le silence.

Ce n’est pas un concert, mais des alertes sonores  pour inviter le voisinage à s’associer à la riposte. Les moineaux se mobilisent car eux aussi doivent veiller à leur couvée .

La pie continue son harcèlement et obtient l’éloignement souhaité. L’instant d’après, elle s’est glissée dans le pyracantha et a prélevé la couvée restée sans surveillance.

Quelques heures plus tard, les parents ont compris l’étendue du désastre.

La vie avait changé de camp .Le vacarme s’était tu pour laisser la place à une pause silencieuse  !

Les moineaux sont à nouveau en alerte. Leurs cris répétés ,sans interruption, signalent la présence du prédateur. En effet, perchée  sur un poteau électrique et masquée par les isolateurs, la pie explore avec une extrême précision les allées et venues des parents occupés à nourrir leurs oisillons.

Au-delà de l’observation, la capture s’avèrera impossible car le nid est construit et placé dans un mur en pierre, ne laissant apparaitre que le trou d’envol aux dimensions des passéridés et offrant une totale sécurité.

Retour