Identification – Morphologie

Il descend du pigeon biset, et peut avoir plusieurs variantes de couleur avec une forte diversité de couleurs dus à deux types de pigments noirs et roux qui peuvent s’atténuer pour laisser apparaitre un peu de blanc .

Nom scientifique : Columba livia domestica L.

Famille : Columbidés

Habitat : toiture des bâtiments urbains ,anfractuosités  de  certains  édifices.

Comportement : c’est un oiseau grégaire, qui se regroupe dans les parcs des villes, les esplanades, pour se nourrir.

Nourriture : il est essentiellement granivore ,se nourrit au sol et consomme une cinquantaine de graines par jour. Il boit en plongeant son bec assez profondément dans l’eau et aspire  longuement.

Nidification – Reproduction

Pendant la parade nuptiale, le mâle roucoule avec des hochements de tête et en étirant continuellement le cou , la queue déployée en éventail et orientée vers le sol. Il procède également  à des rotations de son corps pour occuper l’espace face à la femelle.

Nid et période de nidification : quelques brindilles entrecroisées posées sous l’avancée d’un toit ou sur une poutre protégée de la pluie.
Nombre de pontes : 3 à 6 pontes par an
Nombre d'œufs : 2 par ponte ,la coquille est blanche et luisante
Incubation : 17 à 18 jours

Données biométriques

Longueur :  30 cm

Envergure : 60 cm

Poids : 350 à 400 g

Longévité : 8 à 10 ans

Le pigeon des villes  possède des pattes rougeâtres, des yeux rouge-orangé et un bec gris, dont la base est parfois blanche.

Chant : roucoulements familiers.

Migration : Sédentaire

Régulation : le nombre de pigeons qui ont conquis nos villes et villages est parfois si important qu’il est considéré comme une nuisance et doit être régulé. L’explosion des populations en milieu urbain est due essentiellement à la nourriture distribuée par les citadins.

Il faut bien identifier les espèces car les modalités réglementaires sont différentes selon les cas.

Les pigeons domestiques ou pigeons de colombier ont un propriétaire bien identifié.

Les pigeons des villes ou pigeons de clocher en référence aux animaux qui n'ont pas de propriétaire identifié.

Retour