C’est la partie incontournable de la plante, le siège de toutes les réactions chimiques,  de vie , de survie , d’activité et de repos.

Description

Les feuilles sont insérées sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. Elles présentent une grande variété de formes, de tailles et de textures

Pour accomplir son rôle, le limbe lui permet d'exposer à la lumière un maximum de surface..

Structure et composition minérale

La feuille est composée de 3 parties : le limbe , le pétiole, la gaine.

Modes d’insertion

Pétiolée qui possède un pétiole

Sessile dépourvue de pétiole

Embrassante , le limbe entoure la tige

Engainante, la gaine entoure la tige

Stipulée avec stipule

La feuille est composée de substances pectiques, de glucides et de lignine

L’eau et les substances minérales dissoutes sous forme dions ,azote (N), phosphore (P) ,potassium(K), magnésium(Mg),calcium(Ca), sont  absorbés par les racines. Ils forment la sève brute qui circule dans les feuilles .

Rappel sur les macro éléments

L'azote favorise la croissance des plantes, (une plante carencée pâlit ou jaunit), la synthèse des sucres et des réserves azotées dans les fruits

Le phosphore est un constituant important des protéines phosphorées . Les ions phosphoriques sont des éléments très importants dans les processus de stockage et de transport de l'énergie dans les cellules
Le potassium est l'ion principal dans les processus d'échanges dans les cellules.
Le magnésium est un constituant de la chlorophylle. Il en favorise la synthèse ainsi que celle de la xanthophylle et celle du carotène. Il favorise l'absorption du phosphore et son transport dans les graines
Le calcium est un élément fondamental des parois cellulaires des plantes et en favorisant leur résistance

Transpiration foliaire

Sous l’effet de la chaleur du soleil, l’eau s’évapore au niveau des stomates et crée une dépression dans les vaisseaux de l’écorce qui aspire la sève brute qui provient des racines .

La goutte de rosée

Elle apparaît sous forme de gouttelettes qui se déposent généralement le soir (et parfois le matin) sur les végétaux et autres corps exposés à l'air libre, quand leur température baisse jusqu'au point de rosée de l'air ambiant, ce qui provoque la liquéfaction de la vapeur d'eau

La guttation

 

Après un copieux arrosage de la veille au soir, la plante a évacué durant la nuit des gouttes de sève brute afin de diminuer la pression interne des vaisseaux conducteurs. Il ne faut pas confondre ces gouttes de sève avec les gouttes de rosée, qui proviennent de la condensation matinale de la vapeur d'eau atmosphérique sur les feuilles refroidies. 
La guttation est l’apparition de gouttelettes d’eau à l’extrémité des feuilles des végétaux vasculaires herbacés à la fin de la nuit.
Ce phénomène est dû à la pression racinaire : la nuit, en l’absence de transpiration pour aspirer l’eau vers les feuilles, les racines continuent à absorber activement les minéraux du sol. Ces minéraux, piégés dans la plante, entraînent par osmose une entrée d’eau.

La pression engendrée provoque la montée de la sève brute qui se conclut par la formation de gouttes d’eau au niveau de structures spécialisées.

Les abeilles mellifères récoltent ces sécrétions formées par les grosses gouttelettes suintant à travers des clapets situés sur le chemin des nervures.

Production d’oxygène

La quantité de dioxygène que peut libérer une plante est définie par la surface de ses feuilles .L’indice foliaire est la surface en m2 des feuilles pour un m2 de sol, plus cet indice sera élevé , plus il apportera de l’oxygène dans la journée grâce à la photosynthèse.

Au printemps, la vie des plantes s’accélère , les feuilles se développent à partir des ébauches foliaires contenues dans les bourgeons, c'est le " débourrement ", début d'une nouvelle phase de végétation ,la poussée racinaire se propage vers le haut de l’arbre, c’est la montée de sève

L’été, la vie des plantes est à son maximum. Les feuilles sont vertes à cause de la présence d'un groupe de pigments appelé chlorophylle. Le vert des molécules de chlorophylle domine et masque la couleur de tout autre pigment qui pourrait être présent dans la feuille. La chlorophylle, élément essentiel de la biochimie végétale, participe à la photosynthèse .

A l’automne, une fois les nutriments de la feuille récupérés par l’arbre, une sorte de bouchon se forme à la base de la tige de la feuille , au niveau du pétiole,le passage de la sève est obstrué, la feuille se dessèche , meurt et se détache.

En hiver, les températures baissent. La plupart des végétaux sont au repos. Les feuillus ont perdu leurs feuilles alors que les arbres à feuillage persistant les gardent.

C’est la période de dormance, la sève ne monte plus, l’arbre arrête temporairement sa croissance.

Rappel : La photosynthèse

Rôle

La photosynthèse a pour but de créer de l'énergie,sous forme de glucide à partir de l'énergie lumineuse provenant du soleil. 

Mécanisme de la photosynthèse

L'étude du spectre d'absorption et d'action photosynthétique montre que la photosynthèse est maximale pour les radiations rouges et bleues.entre 450 et 500 nm(nanomètres) et 650 nm(nanomètres)

L'énergie solaire est utilisée pour oxyder l'eau et réduire le gaz carbonique . Ce phénomène a lieu dans les chloroplastes

Bilan énergétique de la photosynthèse

Il faut six molécules de dioxyde de carbone et six molécules d'eau pour synthétiser une molécule de glucose, relâchant six molécules de dioxygène, grâce à l'énergie lumineuse
Les premiers produits résultants de ce procédé métabolique sont représentés par deux types de sucres, dont le glucose et le fructose,(les deux ont pour formule C6H12O6 mais avec une structure moléculaire différente).Ils peuvent se combiner pour former le saccharose (C12H22O11), le sucre commun utilisé en cuisine et obtenu à partir de la canne à sure ou de la betterave .

Conservation des éléments chimiques

Le glucose est le produit majeur de la photosynthèse.

La loi de Lavoisier implique le même nombre d’atomes dans les réactifs et les produits

Retour