Je m’appelle Marcel Bégué et je suis passionné par l’environnement et sa biodiversité .

Ma formation scientifique, diplôme école d’ingénieurs, m’a orienté vers les secteurs de l’industrie de l’électricité et de l’électronique.

J’ai découvert à partir des années 70, une évolution quasi permanente avec l’informatique et ses applications industrielles, mesures, automatisations, robotisations et communications.

J’ai créé dans les années 70, un système de contrôle de l’ambiance " la croissance surveillée " dans les élevages hors sol avec prise en compte des paramètres, poids, âge, température extérieure, température intérieure, hygrométrie relative, vitesse des flux d’air et adaptation des vitesse d’air en fonction du chargement dans le bâtiment ( poids x nombre d’animaux ).

La télésurveillance était visible sur  écran de contrôle, via une communication bifilaire avec gestion des flux .

Ce système très fiable, construit  intégralement sur une architecture de microcontrôleur Intel a été opérationnel pendant une vingtaine d’années avec un taux de panne inférieur à 1/100, les capteurs électroniques construits intégralement  ont garanti  la précision et la qualité des mesures .

Aujourd’hui je poursuis mes observations pour comprendre les différentes relations qui gèrent les interdépendances dans le monde animal et végétal.

De l’abeille à la fleur en passant par le frelon les différents acteurs se succèdent avec leurs caractéristiques bien spécifiques.

La présence du frelon asiatique, espèce invasive, et prédateur de l’abeille a été à l’origine d’une série de recherches avec comme objectif, sélection et régulation.

En qualité de cofondateur d’une société de recherches, il a été mis au point un piège sélectif pour le capturer. Le prototype, système breveté, a connu de très bons résultats techniques mais n’a pas pu être lancé commercialement, ce que nous regrettons !

J’ai présenté notre projet sous la forme d’un pitch et recueilli 186000 votes comptabilisés par la C.C.I. (Chambre de Commerce et d'Industrie ) de Montauban .

Je continue mes observations sur cet insecte invasif , déplacement, chasse, nourriture, j’expérimente de nouveaux concepts pour œuvrer dans le sens de la sélectivité et de la protection de l’entomofaune, sans utilisation de substances chimiques toxiques, un nouveau prototype est à l'essai.Les fondatrices qui circulent sont étroitement surveillées et capturées !

En parallèle j’ai suivi un MOOC botanique – initiation, puis herbes folles, adventices via le site de TELA BOTANICA , support didacticiel pour la présentation et le contenu de mon site, mjb-nature.com créé en 2015.

En parcourant les départements de la Haute Savoie et du Lot, j’ai découvert une flore et une faune différentes ainsi que des sites remarquables.

Retour